METRO D'ABIDJAN

Published on juillet 6th, 2015 | by SIPF

0

SIGNATURE DE CONVENTION DE CONCESSION POUR LA RÉALISATION DU MÉTRO D’ABIDJAN

Le Ministre des Transports, Gaoussou TOURE et ses collègues Nialé KABA (Economie et Finances) et Abdourahmane CISSE (Budget) ont procédé, le lundi 6 juillet 2015, au 8e étage de l’immeuble SCIAM au Plateau, à la signature de la convention de concession entre l’Etat de Côte d’Ivoire et le Groupement constitué des entreprises : BOUYGUES CONSTRUCTION, DONGSAN ENGINEERING, HYUNDAI ROTEM et KEOLIS pour la conception, le financement, la réalisation et l’exploitation du projet de Metro d’Abidjan. Ce Projet, selon le Ministre Gaoussou TOURE, s’inscrit dans le cadre de la recherche de solutions pérennes susceptibles de répondre aux difficultés relatives au transport urbain de voyageurs dans le District d’Abidjan. Aussi a-t-il indiqué, il s’agit aujourd’hui pour la Côte d’Ivoire de favoriser un système de transports multimodal qui combine à la fois les secteurs routier, ferroviaire et fluvial. Rappelons que le Projet de Metro dans la ville d’Abidjan, loin d’être aujourd’hui une vue de l’esprit sera une ligne de chemin de fer de 37.5 kilomètres de long sur l’axe Nord-Sud, allant d’Anyama à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny de Port-Bouët, en passant par Abobo, Adjamé, Plateau, Treichville, Marcory et Koumassi. Le Projet utilisera les emprises actuellement utilisées par la ligne de chemin de fer Abidjan-Ouagadougou. Le Métro d’Abidjan sera un service de transports publics de voyageurs qui viendra compléter les services de transports existants pour satisfaire, tant sur le plan qualitatif que quantitatif, la forte expression de la demande de transport, entre les différentes communes qui composent le District d’Abidjan, en particulier sur l’axe nord-sud. Pour cela, le gouvernement ivoirien souhaite que ce service de Metro ait une forte image de modernité, de régularité et d’efficacité. Déjà, le 11 avril 2014, un accord cadre de négociation exclusive entre l’ETAT de Côte d’Ivoire et le Groupement d’entreprises suscité avait été signé.

SOURCE:SERCOM


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑